«J'ai le sentiment d'un immense gâchis»

Discussions sur le Championnat de Nationale Féminine 3

Modérateurs: Coach Bruno, Antho du smuc

«J'ai le sentiment d'un immense gâchis»

Messagepar Charly OLEG » Sam 27 Août 2011 06:30

Interview. Vincent Bonnefous a dû se résoudre à déclarer forfait cette semaine pour les filles

Après plusieurs semaines d'incertitude, vous venez de déclarer forfait auprès de la fédération pour l'Entente des Serènes et de Rodez. Quel est le sentiment qui prédomine aujourd'hui ? La colère, la tristesse, la frustration, l'écœurement ?

Je crois que c'est tout. On a surtout le sentiment de s'être fait avoir. J'ai aussi un gros sentiment de colère, d'un immense gâchis également. Cela faisait 5 ans qu'on travaillait sur cette équipe, avec les filles des Serènes et de Rodez.

Mais justement, que s'est-il passé pendant l'été pour en arriver là ?

Au début, il y a eu des départs, mais cela fait partie de la vie des clubs. On n'a pas eu de sentiment de trahison pour les premières. On l'avait accepté, on était parti pour reconstruire. Le coach, Alain Gay, trouvait le groupe intéressant. Et puis, soudain, tout s'est enclenché. On a appris que certaines joueuses étaient allées passer des essais ailleurs. Ensuite, alors qu'on avait signé le contrat de la Roumaine, on avait plus de nouvelle. On avait une confiance absolue en la personne qui menait le recrutement. Il nous avait également trouvé une meneuse à un prix raisonnable. Quand on a vu le contrat, ce n'était pas du tout ça. Le jour de la reprise, ça a explosé. Et là, rien n'était plus possible. Surtout que l'objectif du club, c'était de travailler la formation et de faire encadrer les jeunes par des anciennes. Après plusieurs départs de joueuses cadres, ça commençait à nous déranger que sur les 8 filles, il y en ait 5 qui n'étaient pas issues du club.

Vous avez donc décidé de ne pas repartir en nationale 3 ?

On pouvait créer une équipe de jeunes, mais avec le risque de prendre 50 points tous les dimanches. On a donc choisi de déclarer forfait auprès de la fédération. C'était plus raisonnable. On a donc décidé de repartir en régionale 1, avec les filles qui ont accepté le challenge. Et on va essayer de remonter. Maintenant, on a vraiment l'impression que le « pseudo agent » est venu faire ses courses chez nous, même d'ailleurs du côté des garçons, qu'il a placé les joueuses où il voulait. On était déjà réticent à aller chercher des filles dans les pays de l'Est, à vouloir privilégier la formation. C'est une bonne leçon, on ne refera pas les mêmes erreurs.

On imagine qu'au sein du club, il y a une véritable déception ?

Oui, c'est un vrai gâchis. Quand Lunac est venu nous voir, on a su qu'on pouvait faire quelque chose de bien. On a jamais voulu couper les deux filières, garçons et filles. C'était l'occasion d'avoir du haut niveau. On a mis un coach diplômé, on a fait un recrutement même si cela nous coûtait de l'argent. On ne peut pas nous reprocher un manque d'ambition. En 5 ans, c'est des milliers d'euros jetés par les fenêtres.
« Chaque fois qu’on produit un effet, on se donne un ennemi. Il faut rester médiocre pour être populaire. » OSCAR WILDE
Avatar de l’utilisateur
Charly OLEG
niveau Nationale 2
 
Messages: 1453
Inscrit le: Mar 30 Mars 2010 04:55
Localisation: Ailleurs
Club: AUCUN
Joueur: #00


  • Publicité

Retour vers NF3

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron